Les magnifiques paysages thaïlandais invitent à la contemplation, mais sont aussi des terrains d’aventure et d’expériences extraordinaires. La Thaïlande possède deux sites classés Patrimoine Mondial Naturel de l’UNESCO et plus de 100 Parcs Nationaux, nombreux étant dotés d’équipements de base, dont des bungalows et des tentes qui peuvent souvent être loués auprès des sièges des parcs. Pour toute information, visiter le lien http://www.dnp.go.th/index_eng.asp

Et avant de partir ne manquez pas de consulter nos conseils ‘Tourisme Vert’ utiles et pratiques pour contribuer au respect des écosystèmes et de la biodiversité.

Le prix d’entrée dans les parcs vient d’être augmenté à 500 Baht pour les étrangers, vous paierez le tarif ‘local’ (100 baht) si vous pouvez prouver que vous résidez en Thaïlande. Mais ne vous en privez pas!

Les activités possibles les plus courantes incluent trek, kayak, photographie, camping et plongée sous marine ou avec masque et tuba, observation de la flore et de la faune. De nombreux parcs sont facilement accessibles et les droits d’entrée sont modestes.  Si vous avez l’intention d’y passer la nuit, il est recommandé de réserver à l’avance car les parcs sont très populaires parmi les visiteurs Thaïlandais.

Au cours des 10 dernières années une coopération croissante entre les parcs nationaux et les communautés qui vivent en bordure des parcs s’est développée, avec des programmes de formation de guides et porteurs.

Dans de nombreux sites tels que le Parc National de Doi Intanon, Chiang Mai, le Parc National de Thung Saleang Luang, Petchabun, et le Parc National de Khao Luang, Nakhon Sri Thammarat, les communautés locales ont mis en place un ‘tourisme communautaire’, grâce auquel vous visiterez la communauté et le parc, guidés par des indigènes. Ceci permet un aperçu captivant de la façon dont ils utilisent la forêt comme un ‘marché naturel’ où ils collectent nourriture,  remèdes et teintures naturelles.

Le Patrimoine Naturel Mondial de l’UNESCO en Thaïlande

Khao Yai National Park, Nakhon Ratchasima

Khao Yai National Park, Nakhon Ratchasima

Couvrant une étendue de plus de 600,000 ha le long de la frontière avec le Myanmar, les Réserves de Hungyai-Huai Kha Khaeng, abritent presque tous les types de forêts continentales d’Asie du Sud-Est et donc une faune très diversifiée : 77% des grands mammifères (en particulier les éléphants et les tigres), 50% des grands oiseaux et 33% des vertébrés terrestres que l’on peut trouver dans la région.

Le complexe forestier Dong Phayayen -Khao Yai couvre 230 km entre le Parc National de Ta Phraya le long de la frontière Cambodgienne à l’est et le Parc Khao Yai National, premier parc national de la Thaïlande, à peine situé à 200 km de Bangkok.

Il abrite plus de 800 espèces fauniques, dont 112 espèces de mammifères (deux espèces de gibbons), 392 espèces avicoles et 200 espèces de reptiles amphibies. Il revêt une importance internationale pour la protection de mammifères, oiseaux et reptiles en danger d’extinction.

Le Parc National offre plusieurs options d’hébergement et d’activités, telles que la randonnée, le camping et l’observation de la faune. Les visiteurs pourront facilement y voir des éléphants sauvages des gibbons et des calaos. Des safaris de nuit y sont possibles.

Autres Parc Nationaux et Zones Protégées d’intérêt

Le Parc National de Kaeng Krachan, Phetburi

Le parc national le plus vaste de la Thaïlande, Kaeng Krachan, est un paradis pour l’observation des oiseaux, avec  400 espèces d’oiseaux et 91 espèces de mammifères. Il représente également le dernier habitat des crocodiles Siamois. Les fans d’activités de plein air pourront apprécier tout un éventail d’options – exploration de grottes, kayak, rafting et parcours d’étude de la nature.

Parc National de Doi Intanon, Chiang Mai

Le parc culmine avec le sommet le plus élevé de Thaïlande et dispose de 1,274 espèces végétales, 90 d’entre-elles étant des orchidées (31 espèces endémiques). La zone abrite 466 espèces animales, dont 385 sont des oiseaux  (y compris l’oiseau soleil à queue verte). Le Doi Intanon héberge également de nombreux groupes ethniques, les plus connus étant les Karen qui sont particulièrement réputés pour leurs talents d’interprétation de la nature et leur vie en harmonie avec la forêt.  Partez en trek avec les bûcherons Karen, contemplez les orchidées sauvages et les chutes d’eau.

Doi Inthanon National Park at Chiang Mai

Doi Inthanon National Park

Réserve de Thale Noi Waterfowl, Province de Phathalung

Cette réserve, un site Ramsar, est la plus vaste du genre en Thaïlande avec une superficie de 450 km² de zone humide  dans la province de Phatthalung. Il s’agit d’un important centre national d’étude de la vie sauvage, où l’on peut trouver plus de 187 espèces d’oiseaux. Certains oiseaux migrent seulement d’octobre à mars, la saison basse étant de  juin à septembre, qui correspond à la période de nidation. La famille du héron et de la cigogne, des rallidae, tels que la marouette grise,  le râle à poitrine blanche ou le jacana bronzé y sont les espèce les plus prévalentes.

Des services de guide assurés par des gardes forestiers ou des bénévoles de la communauté Thale Noi sont disponibles.  Le kayak à travers les nénuphars du lagon sur des bateaux  à longue queue, offre une expérience ‘nature’ vraiment unique.

Parc National de Khao Sok

Khao Sok National Park, Surat Thani

Khao Sok National Park, Surat Thani

Khao Sok se situe au sud entre Surat Thani à l’est (120km) et Takuapa sur la côte ouest (60km). Le Parc National comprend une forêt tropicale dense, dernier vestige de la plus ancienne forêt primaire de la planète, un lac artificiel d’où émergent de majestueux pics calcaires. Le parc abrite plus de 48 espèces mammifères, écouter au petit matin le chant mélodieux des gibbons, 311 espèces d’oiseaux dont les calaos, et 38 espèces de chauves-souris ! Il s’agit également d’un site historique captivant où les  communistes thaïlandais et les étudiants en révolte se sont élevés contre la dictature dans les années 70.  A notre connaissance, vous ne trouverez pas d’hébergement responsable sur le lac et si vous décidez d’y passer la nuit, veuillez rapporter avec vous tous déchets plastiques et vérifier au préalable le mode gestion des déchets et eaux usées qui sont parfois très dommageables pour l’équilibre écologique.

Des hébergements de bonne qualité sont disponibles à proximité du parc tel que la Jungle House.

Le Parc National de Khao Sam Roi Yot dans la province de Prachuab Khiri Khan (3 hrs de Bangkok) est un autre site idéal pour les amateurs d’oiseaux. La région côtière du parc se caractérise par des marais et des forêts qui abritent une vie marine et sauvage très abondante.

Similan Marine National Park

Similan Marine National Park

Les parcs marins

Ils comprennentle Parc National Ang Thong qui représente une sortie idéale depuis Koh Samui pour y faire du kayak et de la plongée avec masque et tuba.

Le Parc Marin Tarutao (la plus éloignée et la plus intacte des îles du sud de la Thaïlande), Koh Surin où la plongée avec masque et tuba vous donne l’impression de nager dans un aquarium, et le Parc National d’Ao Phang Nga (une excursion d’une journée populaire à partir de Pukhet).

Les plongeurs devront être avertis que la Thaïlande a récemment fermé près de 20 spots de plongée à cause du blanchiment du corail dû au réchauffement climatique, ce afin de permettre sa régénération d’ici quelques années.  Voir l’article de notre newsletter et consulter nos éditions précédentes sur le sujet.

Galerie d’images