Le Laos célèbre de nombreux festivals tout au long de l’année qu’on appelle localement les « boun » et qui sont particulièrement vivants et colorés. La plupart sont d’origine religieuse ou ponctue le cycle annuel du riz. Les dates de ces festivals varient selon le calendrier bouddhiste lunaire.

Pi Mai, Pou-gneu sing toe LAOS

Pi Mai, Pou-gneu sing toe

Janvier

Festival du Vat Phou à Champassak

Ce festival prend place sur le site des ruines du Vat Phou. Les festivités présentent des courses d’éléphants, des combats de buffles et de coqs mais aussi de la musique traditionnelle lao et des danses et des spectacles sons et lumières. Un marché artisanal régional réunit des exposants des pays voisins.

Festival de Sikhottabong, Khammouane.

Ce festival traditionnel religieux se tient au stupa de Sikhottabong, dans les faubourgs de Thakhek, à 8km de la ville.

Boun Khao Chi, aussi appelé Makaboucha.

Une cérémonie est organisée au « wat » (temple) dans la matinée et un pain spécial fait à partir de riz gluant est offert en aumône.

Boun Khoum Khao ou Khoun Lan (cérémonie du riz).

Ce festival prend place et lieu dans le district de Songkhon, province de Savannakhet pour célébrer les moissons.

Février

Festival des Eléphants, province de Sayabouli.

Considéré comme une icône vivante avec une forte connotation symbolique et de nombreux faits et armes historiques, l’éléphant reste un animal fétiche pour les Laotiens. Un festival à ne pas manquer.

Mars

Boun Pha Vet

 

Pi Mai in Luang Prabang, Laos

Pi Mai à Luang Prabang

Boun Pha Vet est une cérémonie d’offrandes et donne lieu à la lecture de la vie de Bouddha

Avril

Boun Pi Mai ou encore le nouvel an lao.

Le nouvel an lao se fête chaque année aux mêmes dates (13-16 avril). Le 13, les effigies de Bouddha sont retirées des temples pour être nettoyées avec de l’eau bénite par les fidèles. Les fidèles recueillent l’eau ruisselante des statues et la ramène chez eux pour en asperger leurs amis et la famille comme un acte de purification avant de rentrer dans la nouvelle année. Le soir du 15, les effigies de Bouddha sont ramenées sur leurs autels.

Mai

Boun Bang Fai (festival des fusées)

Cette fête sert à appeler les pluies : le matin, des prières sont faites tandis que dans l’après-midi, les gens se rassemblent dans les champs et rizières à la sortie des villages et des villes pour projeter des fusées dans les airs pour crever les nuages et s’amuser. Souvent, les villages font la compétition de la plus belle fusée, ou de celle qui volera le plus longtemps.

Boun Bang Fai, Laos

Boun Bang Fai

Juin

Boun Visakhaboucha.

Cette manifestation se déroule lors de la 6ème pleine lune du calendrier lunaire. Des processions avec bougies se tiennent dans les pagodes afin de marquer la naissance de Bouddha.

Juillet

Boun Asalahaboucha et le Boun Khao Pansa

Boun Asalahaboucha et le Boun Khao Pansa marquent le début du carême bouddhiste. Pendant les trois mois qui suivent, les bonzes passent une grosse partie de leur temps à la prière et à la méditation dans leurs pagodes.

Août

Boun Khao Padabdin et festival des courses de pirogues, Luang Prabang.

Le jour de Khao Padabdin, les gens se rendent au temple pour y faire des offrandes aux ancêtres et prier pour le salut des âmes. Le jour même, à Luang Prabang, une course de bateaux et une foire prennent place sur la rivière Nam Khan et ses rives.

Septembre

Boun Khao Salak

C’est ici l’occasion de faire des offrandes aux morts et gagner leur mérite. Plusieurs fêtes populaires avec des courses de bateaux sont aussi organisées.

Octobre

Boun Khao Pansa et le festival des courses de pirogues.

Cet événement se tient à la fin des trois mois de carême bouddhiste. A l’aube du premier jour, des offrandes sont faites dans les temples autour des villes tandis que le soir, des processions avec des bougies se déroulent dans les temples tandis que des centaines d’offrandes sont lâchées à la dérive sur les cours d’eau en hommage aux esprits des rivières. Le lendemain, des courses de pirogues passionnantes se déroulent à Vientiane, Savannakhet et Champassak.

Sur la rivière Sebangfai dans la province de Khammouane, pendant ce festival, les gens font des donations aux ancêtres afin de gagner là-aussi du mérite. C’est aussi l’occasion d’organiser une foire commerciale pour y faire connaître les produits du terroir, l’artisanat local, ainsi que les chansons et danses traditionnelles.

Boun Khathin

Ce festival débute immédiatement après le dernier jour du carême et dure jusqu’à la prochaine pleine lune. Pendant un mois, les fidèles aident les bonzes à mener à bien leur pratique religieuse en leur faisant des offrandes.

Novembre

Le festival du That Luang et sa fête foraine à Vientiane.

Cette fête religieuse est organisée au That Luang, le symbole national du Laos, où des centaines de moines se rassemblent pour recueillir l’aumône et des offrandes florales de la part des populations. Le festival inclut un grand feu d’artifice ainsi qu’une foire internationale. Une fête similaire se tient au stupa Ching Tim à Luang Nam Tha.

Festival du That Inhang, à Savannakhet

C’est le festival du That Inhang, juste à la sortie de la ville qui prend place. Une foire commerciale a lieu exposant des produits du Laos, de Thaïlande et du Vietnam ainsi que des danses, de la musique traditionnelle et des compétitions de sport et de percussions.

Nouvel an Hmong

Il est principalement célébré dans les provinces de Oudomxay, Xieng Khouang, Luang Prabang et Vientiane. Il se caractérise part une procession en costume traditionnel au son de la musique jouée avec des instruments typiquement hmong.  D’autres festivités incluent le Makkhon qui consiste en une cérémonie de jets de balles en coton, de combat de bœufs, de compétition de tissage et de démonstrations de tirs à l’arbalète.