Le Laos reste un des pays les plus pauvres du monde et est encore fortement soutenu par les bailleurs de fonds internationaux malgré une croissance économique annuelle proche des 6-7%. L’économie est surtout basée sur l’agriculture (80%) avec le riz gluant, le café, le tabac, le coton, le thé et le maïs. Dans les régions isolées, leur subsistance dépend davantage du milieu forestier avec les résines, les plantes médicinales et les produits de la forêt. Les autres secteurs économiques en très grande expansion sont les mines, le tourisme, l’hydroélectricité, l’industrie vestimentaire, le caoutchouc et l’agroforesterie.

Le tourisme représente actuellement près de 18% du PNB, il est le deuxième secteur d’activité  après les mines (49%). En tant que pays enclavé, épargné par le tourisme de masse et fermé pendant de nombreuses années suite aux guerres d’Indochine et du Viet Nam, le pays a conservé ses paysages naturels vierges, favorisant d’authentiques expériences. Voyant cette unique opportunité et judicieusement attentif aux conseils d’experts internationaux, l’Administration Nationale Lao du Tourisme s’est engagée à positionner le pays sur le segment prometteur de l’écotourisme. Hormis la rédaction d’une stratégie nationale d’écotourisme, le gouvernement s’est fortement engagé en accordant des avantages fiscaux aux investisseurs locaux et étrangers pour le développement des régions rurales. Le Laos est ainsi devenu la destination ‘écotouristique’ de choix pour les voyageurs en Asie du Sud-est. Avec le soutien du secteur privé, des agences gouvernementales et des bailleurs internationaux, de nombreux programmes ont vu le jour en travaillant avec les populations locales dans l’objectif de préserver leur patrimoine naturel mais aussi leur riche héritage culturel tout en diffusant de manière plus équitable les revenus. Le site internet www.ecotourismlaos.com aide à la promotion du pays et vous donnera toutes les informations nécessaires.

Agricultural sector represents 80% of the economy of Laos

Le secteur agricole représente 80 % de l’économie du pays